Chocolat : Le jour de gloire est arrivé !
chocolatwinner 18/11/2015

Chocolat : Le jour de gloire est arrivé !

Ca y est ! Il y a quelques jours, le World Chocolate Masters a vu la victoire éclatante d’un jeune français, Vincent Vallée, chocolatier dans le Pays Basque, à Anglet, aux portes de Bayonne. C’est la première fois qu’un artisan ou plutôt un artiste français remporte cette haute distinction. Une glorieuse étape dans cette longue route commune du chocolat et de la France.




UNE LONGUE HISTOIRE ET UN LONG VOYAGE.



L’épopée du chocolat démarre loin de chez nous, au Mexique principalement, et ce sont les grands navigateurs du XVIIème siècle qui ont rapporté les précieuses fèves de cacao dont les vertus médicinales et, petit à petit, les qualités gustatives ont séduit les grandes familles espagnoles. Les épousailles du roi Louis XIII avec Anne d’Autriche, d’origine Espagnole, lui permettront de franchir les Pyrénées, avant que, fuyant l’Inquisition, les principaux négociants en fèves de cacao ne se réfugient dans notre pays, notamment à Bayonne.


chocolat2



DES GOUTS PARTAGES.



Il y eut des « alternances du goût » au sommet du Royaume : si Louis XIII en raffolait, Louis XIV ne l’appréciait guère, son épouse devait boire en cachette ses tasses de chocolat. Quant à Louis XV, il ne commençait jamais une journée sans ce breuvage au point que, pour ses Ministres, avoir une audience royale de bon matin s’appelait « être admis au chocolat ».

Pour Marie-Antoinette, le 16 Octobre 1693, ce fut le dernier plaisir offert avant son exécution.

PLAISIR ET SANTE.



Non content de flatter les papilles, le chocolat serait bon pour la santé…à condition d’être consommé avec modération. La Faculté affirme qu’il est bourré de vitamines B et E, de polyphénols, de magnésium, de potassium, de fer, il bat le thé vert dans la course des antioxydants. Bon, c’est vrai, tout ne peut pas être parfait, ses apports caloriques ne sont pas minces !


chocolat1

UN PARCOURS SEME D’EMBUCHES



Christophe Colomb, le premier à recevoir en cadeau les précieuses fèves de cacao avait failli les faire passe par-dessus bord croyant que quelqu’animal s’était « oublié » dans les malles rapportées en Europe. Beaucoup plus tard, une Directive Européenne autorisant la possibilité de remplacer le beurre de cacao par d’autres matières grasses végétales aurait pu mettre à mal les efforts de nos meilleurs chocolatiers. Rassurons-nous, cette faculté a été plafonnée à 5% …


chocolat3



LES IRREDUCTIBLES



Le combat pour la qualité a ses champions, Vincent Vallée en fait partie, comme son « mentor » Thierry Bamas, Meilleur Ouvrier de France et Champion du Monde des desserts glacés. Grâce, notamment, à eux, notre gastronomie reste fidèle à ses produits d’exception et à ses capacités d’innovation, celles qui, dès 1893, avaient permis à l’usine Menier de Noisiel, en Seine et Marne, d’être couronnée comme Première chocolaterie du Monde à l’Exposition Universelle de Chicago.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Articles similaires